Archives de Tag: socialiste

Les médecins mercenaires

20131217-114151.jpg

Le rapport du député PS de Grenoble Olivier Véran

« L’hôpital public est à la peine pour recruter certaines spécialités, caractérisées par une forte pénibilité »

Un médecin intérimaire touche en moyenne de 600 à 800 euros nets pour une journée de travail et son collègue titulaire 260 euros. Cela représente « plus du triple du coût normal d’une journée de travail pour un praticien hospitalier (médecin titulaire) ». Le surcoût est évalué « de l’ordre de 500 millions d’euros » par an pour l’hôpital public.

« Il n’y a pas de remontée du terrain, les ARS (agence régionale de santé) s’impliquent avec parcimonie, les hôpitaux sont tous seuls ».
« Nous contrôlons la déontologie des contrats passés par les médecins inscrits à l’Ordre des médecins mais nous n’avons pas de pouvoir sur leur rémunération ».

Lire l’article de France 3

Publicités
Image

Ville de Metz, le vote pour le premier des socialistes aux municipales

20131010-161011.jpg

Fête de la rose à Metz

20131001-230253.jpg

20131001-230312.jpg

Page Facebook >  » Parti Socialiste Metz  »
Compte Facebook >  » Parti Socialiste PS Metz  »
Compte Tumblr >  » ps-metz  »
Compte Twitter >  » PS Metz « 

 » Quelle économie pour demain ? « 

20130907-163630.jpg

Les Jeunes Socialistes de Moselle organisent une conférence-débat : « rôle du politique, place du travail, répartition des richesses, dialogue social, environnement ».

Le lundi 9 septembre 2013 à partir de 19h dans la Grande Salle des Récollets – Cloître des Récollets (1-3, rue des Récollets)

Seront membres du panel d’intervenants :

Edouard MARTIN (Syndicaliste CFDT – Arcelor Mittal)

Jean-Michel TOULOUZE (Conseiller Délégué à la ville de Metz et Conseiller Général de Moselle)

Sayna SHAHRYARI (Membre du Bureau National des Jeunes Socialistes)

Manon CARRE (Association « Partage ton Frigo » et Plateforme « Icolor »)

Ludovic MENDES (Entrepreneur d’Avenir)

Cette conférence est ouverte à toutes et tous et permettra d’échanger et de débattre sur ce sujet stratégique pour la France de demain.

20130907-163444.jpg

Pierre Mauroy, figure de la gauche socialiste

20130608-002319.jpg

Pierre Mauroy fut le Premier ministre d’un gouvernement, sous la présidence de François Mitterrand, au service d’une politique pour la transformation sociale.

Porté par le formidable espoir de l’union de la gauche et du programme commun, le premier gouvernement de Pierre Mauroy appliqua un programme de radicalités concrètes impressionnantes : 39 heures et la cinquième semaine de congés payés, lois Auroux donnant plus de pouvoir aux salariés et à leurs syndicats, retraite à 60 ans, nationalisation d’une grande partie du secteur bancaire et industriel, régularisation massive de sans-papiers, arrêt du projet militaire du Larzac et de la centrale nucléaire de Plogoff, dépénalisation de l’homosexualité et abolition de la peine de mort ! Son action fut une étape importante du progrès social.

Il est important de nous souvenir que la gauche, portée par le suffrage universel, a vocation à gouverner pour l’intérêt général contre l’égoïsme des intérêts particuliers.