Archives de Tag: ministre

Le ministre de l’Outre-mer s’enflamme pour Hugo Chavez

20130309-173308.jpg

Victorin Lurel, qui représentait le gouvernement français aux obsèques de Hugo Chavez, vendredi à Caracas, conteste le qualificatif de « dictateur » pour désigner l’ex-président vénézuélien.

« Les gens sont fiers de ce qui a été fait en 14 ans ».

« Toute chose égale par ailleurs, Chavez c’est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu’il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c’est-à-dire le Front populaire, parce qu’il lutte contre les injustices ».

« Il y avait là une sorte de sanctification ».

Lire l’article de Ouest-France

Publicités

Une clef de perdue, 2000 comptes en Suisse de retrouvés

20121029-204422.jpg

Le ministre des finances grec, Yannis Stournaras, avait annoncé, plus tôt dans la journée, un accord entre Athènes et ses créanciers.

Une liste d’exilés fiscaux grecs en Suisse, la « liste Lagarde », a été transmise en 2010 à Christine Lagarde, alors ministre des finances en France, mais l’original a été perdu.

L’ex-ministre des finances grec, Georges Papaconstantinou, a reconnu avoir égaré la clé USB sur laquelle se trouvaient ces données.

Le nouveau gouvernement avait d’abord exclu d’utiliser ces documents. Mais il a changé d’avis sous la pression de la rue.
Après plusieurs jours de confusion, la brigade financière a remis un CD comportant des données détaillées sur quelque 2 000 détenteurs grecs de comptes en Suisse.
Lire l’article du Monde

Montebourg, l’énergie d’une conviction

20121007-135010.jpg

Le ministre du Redressement productif a réaffirmé que le gouvernement «n’acceptait pas le plan (social) en l’état», il souhaite interroger la direction de Peugeot «sur la pertinence de la disparition de plusieurs lignes de fabrication, sur la nécessité de réindustrialiser ou pas les sites abandonnés.»

Laurence Parisot a jugé dimanche que le ministre avait tort de «s’ingérer» dans le dialogue entre dirigeants d’entreprise et syndicats.
«Comme beaucoup d’autres, elle s’y fera.» «Nous n’avons pas été mis au pouvoir pour faire des cocottes en papiers.»

Le gouvernement «doit aller chercher les secteurs abrités de l’économie, les secteurs qui font beaucoup d’argent sans finalement trop se fatiguer. Par exemple le secteur bancaire, qui gagne beaucoup d’argent, et qui devrait contribuer davantage après avoir d’ailleurs causé beaucoup de tort à l’économie mondiale. Je pense aussi à l’immobilier.»
Lire l’article du Parisien

Filippetti en tension avec la filière musicale

20120915-122125.jpg

En marge d’un déplacement à Metz vendredi, Mme Filippetti a réitéré ses vives critiques contre l’autorité administrative chargée de lutter contre le téléchargement illégal.

Alors qu’un internaute a pour la première fois été condamné jeudi à Belfort à 150 euros d’amende pour avoir téléchargé illégalement de la musique, la ministre a estimé qu’il y avait une « disproportion entre les moyens énormes de l’Hadopi et le résultat concret ».

La Hadopi « coûte 11 millions d’euros par an, plusieurs dizaines de personnes y travaillent. Ce que je constate, c’est que la décision qui a été prise hier à Belfort, c’est 150 euros de condamnation, et qu’il y a à peine 30 dossiers transmis au juge », a observé la ministre.

« La solution, c’est l’offre légale, par abonnement, avec un choix large, des catalogues variés. Or, là dessus, Hadopi n’a pas fait son travail, n’a pas rempli sa mission, c’est-à-dire contribuer au développement de l’offre légale », a insisté Mme Filippetti.
Lire l’article du Monde

Philippe Courroye a progressivement perdu pied avec les réalités de sa charge

20120722-164358.jpg

La ministre de la justice souhaite muter rapidement le procureur de la République Philippe Courroye, « dans l’intérêt du service », afin de ramener la « sérénité » dans le tribunal.

Philippe Courroye a été reçu récemment par Christiane Taubira, et a refusé de faire lui-même une demande de mutation, selon plusieurs sources informées.

« Il serait malvenu de la part de Philippe Courroye de se présenter en victime d’un fait du prince alors qu’il a bénéficié lui-même du système en étant nommé contre l’avis du CSM ».
« Il incombe à la gauche de faire en sorte que les procureurs soient nommés différemment, et que leur carrière soit gérée par le seul CSM ».

20120722-164411.jpg
Lire le communiqué L’Union Syndicale des Magistrats