Archives de Tag: dette

Le Brésil annule la dette de douze pays africains

20130525-220936.jpg

La présidence brésilienne a annoncé, samedi 25 mai, à Addis Abeba l’annulation de 900 millions de dollars de dettes de 12 pays africains, en marge des célébrations du cinquantenaire de l’unité africaine.

« Avoir des relations spéciales avec l’Afrique, c’est stratégique pour la politique étrangère brésilienne. »

l’Afrique affiche actuellement parmi les plus fortes croissances économiques au monde. Selon le gouvernement brésilien, les échanges commerciaux entre le Brésil et le continent africain ont atteint 25 milliards de dollars en 2012.

Lire l’article du Monde

Publicités

La logique financière, plutôt la dette que l’impôt

20130425-144224.jpg

Apple va financer son programme de rachat d’actions et d’augmentation des dividendes, qui coûtera 100 milliards sur 3,5 ans, par la dette.

Pour quoi faire ? Tout simplement pour éviter de payer des taxes en rapatriant ces montagnes de cash hébergées dans des paradis fiscaux.

Sur les 44 milliards de liquidités disponibles, générées par son activité cette année, avec une redistribution de 30 milliards, les actionnaires devraient donc se réjouir.

Lire l’article de l’Expansion

Le mystère français

20130420-224818.jpg

Islande, la justice connait l’adresse des bankers

La justice islandaise va inculper plusieurs anciens cadres et dirigeants, dont le patron de son ex-plus grande banque, pour des fraudes qui ont dissimulé la mauvaise santé de l’établissement avant sa faillite en 2008.

20130330-100921.jpg

M. Sigurdsson sera accusé d’avoir fait grimper artificiellement le cours de Bourse pour empocher 325 millions de couronnes, deux mois avant la faillite de Kaupthing. Selon les médias, six anciens dirigeants doivent être poursuivis.

L’Islande avait choisi de démanteler trois de ses banques plutôt que de tenter un long et coûteux sauvetage qui dépassait les capacités financières de l’Etat.

Chypre, « Dommage, le patient est mort »

20130325-233030.jpg

C’était à nouveau un sommet de la dernière chance, négocié sous la menace d’un ultimatum de la Banque centrale européenne, ponctué d’apartés, de moments de tension.
Le plan de sauvetage imposé à Chypre donne l’impression que la situation pourrait vite échapper à tout contrôle.

« Aucune entreprise humaine n’a réalisé une telle destruction économique en si peu de temps sans l’usage des armes »

Les banques étrangères installées à Chypre seront tenues à l’écart de tout prélèvement, pour la grande satisfaction de BNP Paribas, de la Société générale, de la Deutsche Bank ou de la Commerzbank, qui avaient su trouver quelques avantages à venir s’installer dans le paradis fiscal chypriote.

Lire l’article offert de Médiapart