Archives de Tag: Lorraine

La Lorraine engagée dans l’innovation et dans l’investissement

20131001-224332.jpg

Régime local, les députés socialistes mobilisés et vigilants

20130314-155312.jpg

Le projet de loi portant la sécurisation de l’emploi, présenté le 6 mars dernier en Conseil des ministres, prévoit la généralisation de la couverture complémentaire des frais de maladie. Ce nouveau dispositif sera obligatoire comme le régime local d’assurance maladie mais offrira des garanties supérieures à ce dernier.

Nos élus socialistes des territoires concernés ont rencontré les plus proches collaborateurs de M. Michel SAPIN, en compagnie du président du Régime Local d’assurance maladie d’Alsace-Moselle et du secrétaire général de l’Institut du Droit local.
« C’est donc avec le soutien du Ministère que nous déposerons un amendement à l’article 1er du projet de loi. Afin de lui donner toute la force qu’exige la situation nous proposerons ce texte à la signature de l’ensemble des députés Alsaciens et Mosellans. »

Les enseignements du régime local d’assurance maladie d’Alsace-Moselle
La commission des affaires sociales du sénat a auditionné, il y a un an, la Cour des comptes sur le fonctionnement et les enseignements à tirer du régime local d’assurance maladie complémentaire d’Alsace-Moselle.
20130314-155749.jpg
Lire la présentation du rapport

Jean-Pierre Masseret, “l’exécutif a mal géré Florange”

SidérurgieJean-Pierre Masseret, président de la région Lorraine, était en première ligne dans l’affaire ArcelorMittal.

Il n’a guère apprécié la stratégie du gouvernement.

Lire l’article

Les vœux de lutte d’Edouard Martin

20130104-225545.jpg

Les trois maisons londoniennes de Mittal valent trois fois son investissement à Florange !
180 millions d’euros, une somme qui devient toute relative quand on sait qu’elle représente à peine un tiers du patrimoine immobilier que le patron du groupe, Lakshmi Mittal, s’est récemment constitué à Londres.

En effet, selon le Daily Mail, l’homme d’affaires vient d’acheter l’ancienne ambassade des Philippines (70 millions de livres, soit 86 millions d’euros), supposément pour sa fille Vanisha. Peu avant, c’est à son fils Aditya que le généreux père de famille avait offert une demeure de 117 millions de livres (144 millions d’euros). Les deux propriétés se situent avenue Kensington Palace Gardens, surnommée l’allée des milliardaires, non loin du palace paternel. Le logement de Lakshmi Mittal est en effet connu comme la « maison privée la plus chère du monde » et, détaille le Daily Mail, possède bain turc, piscine incrustée de joyaux, marbre issu de la même carrière que celui du Taj Mahal, suites et quartier pour les domestiques.

Au total, donc, ces trois demeures valent 542 millions d’euros, soit trois fois les 180 millions de Florange.
Lire l’article du Daily Mail

20130104-230133.jpg

Le site de Florange serait l’un «des plus rentables» d’Arcelor

20121213-140259.jpg

Le site sidérurgique de Florange (Moselle) est l’un « des plus rentables » du groupe ArcelorMittal parmi ses sites dans le nord de l’Europe, a affirmé la CFDT mercredi soir, en s’appuyant sur un document interne du groupe dont elle a eu copie.

D’après Le Républicain lorrain de jeudi 13 décembre, qui a pu consulter ce document, « en mai 2011, juste avant l’arrêt du haut-fourneau (de Florange) le coût de la bobine à chaud est équivalent à celle de Dunkerque ». Déduction faite d’un surcoût lié au transport, « Florange est au même niveau que Gand, le meilleur élève de la classe ArcelorMittal », ajoute le quotidien, précisant que le document était « une simple feuille A4 ». France-3 Lorraine a également publié mercredi soir sur son site internet un graphique issu du même document.

Début octobre, ArcelorMittal avait estimé qu’il fallait « se résoudre à l’idée que la phase liquide de Florange ainsi que sa production de brames ne sont plus compétitives dans le contexte de fortes surcapacités européennes ».
Lire l’article offert de Médiapart

20121213-141435.jpg« Aujourd’hui le charbon arrive à Florange. Transformé en coke, il repart à Dunkerque qui nous renvoie des brames… Expliquez-moi la logique économique ! ». Photo Philippe NEU