Archives de Tag: économie

 » Quelle économie pour demain ? « 

20130907-163630.jpg

Les Jeunes Socialistes de Moselle organisent une conférence-débat : « rôle du politique, place du travail, répartition des richesses, dialogue social, environnement ».

Le lundi 9 septembre 2013 à partir de 19h dans la Grande Salle des Récollets – Cloître des Récollets (1-3, rue des Récollets)

Seront membres du panel d’intervenants :

Edouard MARTIN (Syndicaliste CFDT – Arcelor Mittal)

Jean-Michel TOULOUZE (Conseiller Délégué à la ville de Metz et Conseiller Général de Moselle)

Sayna SHAHRYARI (Membre du Bureau National des Jeunes Socialistes)

Manon CARRE (Association « Partage ton Frigo » et Plateforme « Icolor »)

Ludovic MENDES (Entrepreneur d’Avenir)

Cette conférence est ouverte à toutes et tous et permettra d’échanger et de débattre sur ce sujet stratégique pour la France de demain.

20130907-163444.jpg

Publicités

Sport sur ordonnance à Strasbourg

20130802-155615.jpg

Lancé en novembre 2012 par la Ville de Strasbourg, avec l’agence régionale de santé d’Alsace et le régime local d’assurance-maladie, ce dispositif innovant fournit un accès gratuit aux installations sportives de la communauté urbaine de Strasbourg (Cus) à des personnes atteintes d’obésité, de maladies cardio-vasculaires ou d’un diabète de type 2. Une cinquantaine de généralistes volontaires peuvent prescrire à leurs patients une activité physique modérée et régulière.

Chacune de ces sept activités est financée par la Ville, le régime local d’assurance-maladie prenant en charge la formation des éducateurs.

Une évaluation sera faite par l’équipe médicale et par des sociologues de l’université de Strasbourg. Le dispositif sera-t-il étendu au reste du pays ? La Sécurité sociale remboursera-t-elle bientôt le sport ? « Nous n’en sommes pas là, mais entre une personne sédentaire et quelqu’un qui bénéficie de ce dispositif, il y a 250 euros de moins par an en dépenses de santé ».

Lire l’article de Viva

Chypre, « Dommage, le patient est mort »

20130325-233030.jpg

C’était à nouveau un sommet de la dernière chance, négocié sous la menace d’un ultimatum de la Banque centrale européenne, ponctué d’apartés, de moments de tension.
Le plan de sauvetage imposé à Chypre donne l’impression que la situation pourrait vite échapper à tout contrôle.

« Aucune entreprise humaine n’a réalisé une telle destruction économique en si peu de temps sans l’usage des armes »

Les banques étrangères installées à Chypre seront tenues à l’écart de tout prélèvement, pour la grande satisfaction de BNP Paribas, de la Société générale, de la Deutsche Bank ou de la Commerzbank, qui avaient su trouver quelques avantages à venir s’installer dans le paradis fiscal chypriote.

Lire l’article offert de Médiapart

Image

« La crise a remis en cause quelques certitudes, et c’est heureux »

Hamon

Berlin enjolive un rapport critique sur la pauvreté

Cachez cette pauvreté que le gouvernement allemand ne saurait voir… ni surtout montrer.

pauvrete allemagne

Les 10% d’Allemands les plus fortunés se partagent 53% de la richesse nationale. Les 50% les plus pauvres ne possèdent que 1% de la richesse du pays, contre 3% voici 10 ans.

La première version du rapport annuel sur la répartition des richesses, qui doit paraître début 2013, a été retouchée par Berlin.

Les correcteurs n’ont pas fait que reformuler pour édulcorer. Ils ont même carrément effacé certaines données du rapport. La mention des plus de quatre millions de personnes qui, en 2010, disposaient d’un salaire horaire brut de moins de sept euros a tout simplement disparu.

Il semblerait, en fait, que le texte original soit resté en travers de la gorge du ministre de l’Économie, Philip Rösler, qui appartient au FDP, l’allié libéral de la CDU (parti chrétien-démocrate) d’Angela Merkel. Il aurait estimé que les conclusions du rapport ne correspondaient pas à “l’avis du gouvernement”.

Lire l’article de France 24