Archives de Tag: égalité

En Argentine, après la crise, le défi de l’«usine sans patron»

20130724-115032.jpg

En 2001, face au lock-out imposé par leur propriétaire, Luigi Zanon, et alors que le pays est en proie à une grave crise économique, les ouvriers prennent le contrôle de l’usine. En décembre 2012, après onze ans de procédures, ils ont obtenu l’expropriation de leur ancien patron. Durant cette période l’usine est passée de 230 à 437 ouvriers, aujourd’hui propriétaires de l’usine.
Pour faire face à la concurrence, l’usine doit se moderniser mais les banques lui refusent tout soutien.

Il existe entre les ouvriers une solidarité très forte, une « fraternité », disent certains. Tous ont le même statut, les mêmes droits, le même salaire, environ 6 000 pesos par mois (850 euros).
Dans les entreprises privées concurrentes de FaSinPat, les ouvriers sont payés 3 000 pesos de plus chaque mois (425 euros). Mais aucun des « Zanon » rencontrés ce jour-­là ne voudrait les rejoindre. « Ce n’est pas comparable. Avant, nous étions très contrôlés et sous pression permanente. Aujourd’hui, nous travaillons librement. »

Avant 2001, les Mapuches combattaient Luigi Zanon, qui exploitait leurs terres pour y récupérer l’argile nécessaire à la production de céramiques. Ils réussirent à bloquer les livraisons de matière première. Mais en 2001, quand les ouvriers ont pris le contrôle de l’usine, les Mapuches les ont soutenus et ont à nouveau permis l’approvisionnement en argile.

Lire l’article de Médiapart

Publicités

Pacte pour l’égalité

À l’invitation de l’AEMF, Association Entraide et Mouvement des Femmes, samedi 14 avril 2012, de 15h à 18h, à l’Hôtel de Ville de Metz. Grand Salon (1er étage)

Deux tables rondes :

Égalité professionnelle, syndicale et politique

Partage de la culture de l’égalité et de la parité

Hollande, un discours à clefs

20120122-215139.jpg

Le candidat PS, pour le premier de ses sept meetings de campagne, a parlé de «la France qui souffre et qui espère», de lui et de son rapport avec la gauche et le pays, de son «rêve français».
«L’égalité doit concerner tous les domaines de la vie de société», lance Hollande qui commence par le «droit de faire partir à la retraire ceux qui ont commencé à travailler tôt».
Il annonce la mise à disposition des terrains disponibles de l’Etat pour que les collectivités locales puissent «construire de nouveaux logements dans un délai de cinq ans».
Il s’engage à ce «que personne ne soit à plus d’une demi heure de transports d’une centre de traitements d’urgences».
Lire l’article

Nuit du 4 août – fête de l’égalité à Metz

La Ligue des Droits de l’Homme organise à Metz, avec d’autres associations, une soirée citoyenne et festive pour réfléchir et débattre autour de la notion de privilèges. La date retenue célèbre celle de l’abolition des privilèges le 4 août 1789.

La ville de Metz soutient cette initiative.

Nous ne pouvons que conseiller à tous nos adhérents et à tous les citoyens d’y participer.

Extraits de l’article du Républicain Lorrain du 27 juillet:

Le jeudi 4 août, de 18 h à 1 h du matin, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et ses partenaires investiront le parvis des Droits-de-l’Homme, devant le Centre Pompidou-Metz, pour commémorer la Nuit du 4 août 1789, lors de laquelle l’assemblée constituante a décidé d’abolir les privilèges.

Tout au long de la soirée, groupes de musique et comédiens se succéderont donc sur le parvis pour inviter les spectateurs à réfléchir à la notion de privilège.

« Il y aura aussi un espace de débat », complète Geneviève Grethen (la présidente de la section messine de la LDH)

Le texte d’introduction à la soirée publié sur le site de la section messine de la LDH: Lire la suite

Convention pour une Egalité Réelle : un résumé avant le vote

Demain aura lieu le vote sur le texte concernant la convention pour une Egalité Réelle.

Ce texte donnera lieu à débat lors de la réunion de section du 1er décembre.

Si vous n’avez pas le temps de lire les 45 pages du document, notre camarade Emmanuel Bonin en a réalisé un résumé en 15 pages. Bonne lecture et bon vote.

Cliquez sur l’image ci-dessous: