Pisa 2012 : ce qu’il faut retenir du rapport

20131203-211509.jpg

La France, qui recule au 25e rang de ce classement international, est critiquée sur sa gestion des inégalités sociales et scolaires. Tandis que les pays d’Asie du sud-est sont cités en exemple.

L’enquête Pisa est sans appel : le système éducatif français s’est dégradé entre 2003 et 2012. Selon l’étude, le nombre d’élèves en échec scolaire a fortement augmenté, particulièrement dans les classes sociales défavorisées. Conséquence : en reculant à la 25e place du classement (22e en 2009), Paris tombe dans la moyenne des pays de l’OCDE.

« En France, le système d’éducation est plus inégalitaire qu’il ne l’était neuf ans auparavant. En d’autres termes, lorsqu’on appartient à un milieu défavorisé, on a aujourd’hui moins de chance de réussir en France qu’en 2003 ».

S’ils prennent plus de plaisir dans l’apprentissage des mathématiques que dans la moyenne des pays de l’OCDE, les élèves français sont en revanche les plus anxieux.

Lire l’article du NouvelObs

Publicités

Une réponse à “Pisa 2012 : ce qu’il faut retenir du rapport

  1. classement complètement débile, Shangaï comparé à la France ! A Paris oui ou alors la Chine à la France, cela revient à additionner les carottes et les navets et les journalistes, comme d’habitude, n’ont rien vu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s