Municipales 2008

Les élections municipales : mode d’emploi

Depuis 1884, les communes sont administrées par un conseil municipal. Les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel direct pour six ans. Ils doivent être âgés de 18 ans révolus, électeurs dans la commune et inscrits au rôle des contributions directes dans la commune au 1er janvier de l’année de l’élection. Les conseillers municipaux (55 à Metz), dont le nombre varie en fonction du nombre d’habitants de la commune, élisent le maire au cours de la première séance du conseil municipal qui se tient dans la première semaine qui suit l’élection. Ils élisent également les adjoints au maire dont le nombre (ajouté à celui du maire) ne peut excéder 30% du conseil municipal (il y a donc au maximum 15 adjoints au maire à Metz).

Jusqu’en 1983, la liste qui obtenait le plus de suffrages était élue en totalité. La loi du 19 novembre 1982 a introduit la représentation de l’opposition dans les conseils municipaux.

Dans les communes de moins de 3 500 habitants, les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste majoritaire à deux tours. Le panachage et le rayage de noms sont admis. Le décompte de voix se fait par candidat et non par liste. Un candidat est élu au 1er tour s’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés et un quart au moins des suffrages des électeurs inscrits. Au 2ème tour, les candidats sont classés par ordre de suffrages obtenus jusqu’à ce que tous les sièges de conseillers municipaux soient pourvus.

Dans les communes de plus de 3 500 habitants, les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste à deux tours. Le panachage n’est pas admis, les listes ne peuvent pas être modifiées par l’électeur et les bulletins modifiés sont annulés. Au 1er tour, si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, elle obtient la moitié des sièges (arrondi à l’entier supérieur le cas échéant) ; les sièges restant sont répartis à la proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés.

Si aucune liste n’a la majorité absolue au 1er tour, un 2ème tour a lieu ; seules les listes ayant obtenu 10% des suffrages exprimés au 1er tour peuvent se maintenir. Toutefois, celles qui ont obtenu plus de 5% peuvent fusionner avec celles qui ont le droit de se maintenir. A l’issue du 2ème tour, la liste qui a obtenu le plus de suffrages exprimés obtient la moitié des sièges (arrondi le cas échéant à l’entier supérieur). L’autre moitié des sièges est répartie à la proportionnelle à la plus forte moyenne entre les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés.

Les élections municipales de 2008

Victoire historique pour la gauche. Pour la première fois depuis l’instauration du suffrage universel masculin en 1848, la ville de Metz bascule à gauche. La liste conduite par Dominique Gros l’emporte avec près de 50% des voix au second tour et 41 des sièges sur 55 au conseil municipal.

Dominique Gros est élu maire de Metz lors du premier conseil le vendredi 21 mars 2008.

Article de l’Express du 16 mars 2008

Résultats du scrutin du 9 mars 2008 (1er tour)

Inscrits Votants Abstention Exprimés Nuls
TOTAUX 73 274 36 954 36 320 36 012 942
Pourcentages 50,43 49,57 97,45 2,55

8 listes sont en présence au premier tour :

Liste Tête de liste Suffrages %
100% à gauche (LCR) Odile Vincent-Falquet 1 035 2,87
Metz pour vous et avec vous (UMP) Marie-Jo Zimmermann 6 008 16,68
Un destin pour Metz (DVD) Jean-Marie Rausch 8 700 24,16
Unité pour la défense des droits… (PT) Christian Bonnet 211 0,59
Metz2008.com (NI) Emmanuel Lebeau 2 027 5,63
Ensemble pour l’avenir de Metz
(PS-Verts-PCF-DVG)
Dominique Gros 12 260 34,04
La compétence, le coeur en plus (MoDem) Nathalie Griesbeck 5 289 14,69
Lutte ouvrière (LO) Mario Rinaldi 482 1,34

Résultats du scrutin du 16 mars 2008 (2ème tour)

Inscrits Votants Abstention Exprimés Nuls
TOTAUX 73 274 38 362 34 912 37 512 850
Pourcentages 52,35 47,65 97,78 2,22

A l’issue du second tour, 4 listes peuvent se maintenir (plus de 10% des suffrages) et 1 peut fusionner (plus de 5%). Les listes conduites par Marie-Jo Zimmermann, Nathalie Griesbeck et Emmanuel Lebeau fusionnent, celles conduites par Jean-Marie Rausch et Dominique Gros sont déposées inchangées.

L’abstention recule légèrement par rapport au scrutin de 2001 (47,65% contre 52,33%).

Liste Suffrages % Sièges
Metz pour vous et avec vous (DVD) 9 118 24,31 7
Un destin pour Metz (UMP) 10 283 27,41 7
Ensemble pour l’avenir de Metz
(PS-Verts-PCF-DVG)
18 111 48,28 41
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s