Les raisons de la colère

20120315-152228.jpg

Venus pour défendre l’avenir de leur usine, les salariés de Florange, où deux hauts fourneaux sont à l’arrêt depuis plusieurs mois, étaient arrivés à 12H00 dans le XVe arrondissement, à proximité du QG de campagne de M. Sarkozy, où un important dispositif policier avait été déployé.

Lors de brèves échauffourées, les métallos ont été aspergés de gaz lacrymogène par la gendarmerie mobile et refoulés vers le pont Mirabeau.
« Le candidat du peuple accueille le peuple avec des CRS », « Nous ne sommes pas venus dans un esprit d’affrontement mais dans un esprit de dialogue, faire de la pédagogie sur la situation de notre usine ».
« On n’a jamais dérapé, on est reçu avec des gaz lacrymogènes. On n’ira pas à l’Elysée lundi ».

Dans l’après-midi, les ArcelorMittal voulaient déployer sur la tour Eiffel une banderole géante proclamant « L’acier lorrain vivra ». « Le symbole de la France, c’est la tour Eiffel. L’acier de la tour a été forgé en Lorraine ».
Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s