Vivre plus pour gagner quoi ?

20111202-162935.jpg

La priorité est d’augmenter le taux d’emploi des seniors avant de réformer les retraites. La tâche s’avère ardue car les seniors n’ont pas la cote auprès des employeurs français. Faible adaptation taux technologies, moindre polyvalence, coût salarial trop élevé sont parmi les principaux motifs invoqués par les employeurs pour ne pas recruter les salariés de plus de 50 ans.

En Finlande le taux d’emploi des 55-64 ans, de l’ordre de 36 % en 1998, est passé à 56 % en 2010 (1). Les pouvoirs publics finlandais ont mis en œuvre un programme national de maintien des seniors dans l’emploi avec ce slogan : « L’expérience est une richesse nationale. »


« la guerre des générations n’aura pas lieu » car il ne faut pas négliger les fortes solidarités familiales qui existent entre les générations, les principales inégalités sont davantage d’ordre
social qu’intergénérationnel.
Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s