Archives de Catégorie: Tribunes Libres

Le mythe de la "mondialisation" et l’État social européen

20120104-012410.jpg

Intervention de Pierre Bourdieu à la Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE) à Athènes, en octobre 1996.

On entend dire partout, à longueur de journée, et c’est ce qui fait la force de ce discours dominant, qu’il n’y a rien à opposer à la vision néo-libérale, qu’elle parvient à se présenter comme évidente, comme dépourvue de toute alternative. Si elle a cette sorte de banalité, c’est qu’il y a tout un travail d’inculcation symbolique auquel participent, passivement, les journalistes ou les simples citoyens, et surtout, activement, un certain nombre d’intellectuels. Contre cette imposition permanente, insidieuse, qui produit, par imprégnation, une véritable croyance, il me semble que les chercheurs ont un rôle à jouer. D’abord ils peuvent analyser la production et la circulation de ce discours. Il y a de plus en plus de travaux, en Angleterre, aux États-Unis, en France, qui décrivent de manière très précise les procédures selon lesquelles cette vision du monde est produite, diffusée et inculquée.

Lire la suite

La gastronomie vote à droite

20120101-220541.jpg

Le monde se divise en deux : ceux qui mangent et ceux qui ont les crocs (on en compte actuellement un milliard sur terre). les premiers appartiennent plutôt à la catégorie des riches et des puissants et les seconds à celle des pauvres et des dominés.

La propriété de la terra madre nourricière a toujours été source de pouvoir et de fortune, d’abondance ou de famine. Empereurs et esclaves, seigneurs et serfs, colons et indigènes, fermiers et métayers, les uns la possèdent, les autres pas, et sans elle, rien dans l’assiette. Pour ses lopins, on se bat. Le dernier épisode se passe en Chine, dans la province du Guangdong, où des paysans se révoltent contre les expropriations.
Lire l’article

MOTION SUR LES ETUDIANTS ETRANGERS A METZ

20120103-130340.jpg

Le 31 mai dernier, le gouvernement a publié une circulaire sur la maîtrise de l’immigration professionnelle durcissant les conditions de séjour des étudiants étrangers en France et la possibilité qui leur est offerte de passer du statut d’étudiant à un statut de salarié.

Metz compte 3000 étudiants étrangers (15% des effectifs). Ces étudiants jouent un rôle majeur dans le paysage local. Ils sont très présents dans les filières scientifiques notamment la mécanique (en lien avec le projet IRT sur les matériaux) et très impliqués dans la vie associative et locale. Demain, ce sont les futurs ambassadeurs de notre ville et de notre pays.

Lire l’article

Scandaleux : le 14 décembre 2011, les héritiers Renault « occupent » une nouvelle fois la télévision

20111214-200230.jpg

Chère amie, cher ami,

Mercredi prochain 14 décembre sera diffusée sur France 3 à 20 h 35 une nouvelle émission sur Louis Renault (et André Citroën), suivie d’un débat :

http://programmes.france3.fr/documentaires/index.php?page=doc&programme=histoire-immediate&id_article=2057

Au débat, déjà enregistré, participeront : Laurent Dingli, mari d’une petite fille de Louis Renault et historien hagiographe du grand-père, et sa femme Hélène Renault-Dingli, petite fille de Louis Renault.

C’est donc la troisième fois en neuf mois que les petits-enfants de Louis Renault ont accès à France 2 et France 3. Ce n’est pas la présence au « débat » de l’historien Patrick Fridenson, spécialiste du Renault d’avant-guerre, ni celle François Rouquet, spécialiste de l’épuration des postiers et des instituteurs, question sans rapport avec notre sujet, qui permettra le vrai débat.

Notre proposition de participation de l’historienne Annie Lacroix-Riz, spécialiste de la « collaboration économique », auteur, notamment, d’Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, 1999, 661 p., et de Michel Certano, ouvrier de Renault, fils d’ouvrier de Renault et résistant, qui après 40 ans passés chez Renault consacre sa retraite à l’histoire de l’entreprise est donc restée sans effet. Il ne faut pas s’étonner qu’ils n’aient pas été conviés au débat, car M. Dingli, sur le site qu’il consacre à Louis Renault, a, en page d’accueil, un onglet « réponse à Annie Lacroix-Riz », et l’attaque régulièrement dans les nombreux media qui l’invitent. On comprend qu’il ne souhaite pas être confronté à elle, qui a des archives d’époque à présenter.

Or il se trouve que le même 14 décembre, se tient une audience du Tribunal de Grande Instance de Paris consacrée à l’assignation de l’État par les petits-enfants de Louis Renault en réparation du préjudice subi du fait de l’application de l’ordonnance n° 45-68 du 16 janvier 1945.

Il ne s’agit donc pas en l’espèce de la simple censure d’un débat, mais de la défense des intérêts financiers des petits-enfants de Louis Renault, dans un procès dont l’issue favorable pour ces derniers se traduirait par une charge de plusieurs milliards d’euros pesant sur le contribuable français.

Lire la suite

Une visite du chantier Mettis vous réconcilie avec les chantiers

Nous étions 40 militants ou plus intéressés par le mettis pour comprendre et suivre l’avancée des travaux de ce moyen de transport en « site propre ». Pris en charge par Ch. Pallez (j’étais assis non loin de ses parents) et les organisateurs de ce samedi matind’automne avec pour animateurs Dominique Gros et Pierre Thiercelin.
Passionnant sur le contenu de la visite et exemplaire sur la méthode : les militants considérés comme acteurs sont plus à même de faire passer des messages dans leur quartier ou village.

Notre maire est passionné par ce chantier et stimulé par les difficultés que ce dernier engendre. En fait, on ne crée pas ou on n’améliore pas seulement des voies et des moyens de transport mais on profite de ce chantier pour refaire les canalisations diverses et la voirie (c’est de la remise à neuf !). C’est un projet structurant et de rénovation de la ville ambitieux qui se veut un projet de rattrapage de tout ce qui n’a pas été entrepris les dernières décennies.

Lire l’article

Lire l’annexe